Aller au contenu principal

TRAVAUX DE PROTECTION CONTRE LES CRUES DU TORRENT DES SANIERES

-A +A
Date de début estimée: 
29 jan
Date de fin estimée: 
31 déc

Une étude du lit du torrent des Sanières, réalisée par le cabinet ETRM, a mis en évidence les points faibles qui pourraient résulter des apports liés à l'éboulement. L’étude a également préconisé des mesures à adopter pour éviter les débordements de laves torrentielles, liés à une section du lit insuffisante. Plusieurs phases de travaux ont d’ores et déjà été réalisées sur les terrains domaniaux (recalibrage du lit amont, digue en remblai en rive droite, « entonnoir » de jonction avec l’ancien chenal).

Parmi les actions à réaliser, l’aménagement du pont de Briançon fait partie de celles à « mise en œuvre rapide souhaitable », selon ETRM.
Dans l'état actuel, ce pont présente une section très limitante. L’aménagement préconisé consiste par conséquent à remonter en altitude le pont pour offrir une section hydraulique cohérente avec celle du lit amont. Il est alors nécessaire que le niveau de la sous poutre du nouveau pont soit calé au-dessus du sommet du mur rive gauche (soit environ 1.5 m). Cette solution permet de réduire fortement le risque de débordement mais présente l'inconvénient d’accroître le risque d'écoulement vers la route rive gauche en cas de débordement - beaucoup plus rare - sur l'ouvrage. Par conséquent, la géométrie de la rive gauche sera adaptée avec notamment un déplacement de la route vers l'amont et la réalisation d’un remblai afin de conduire les laves vers le chenal. Un remblai de fonction similaire sera réalisé en rive droite. En outre, une reprise de l'entonnement en rive gauche est à prévoir afin de favoriser le transit des laves.

Coût prévisionnel de l'opération 260 000 € HT
Aide financière accordée par la Région Sud PACA 77 802 € HT